Archive pour avril 2008

La connivence des stations service sur les Autoroutes

Lundi 21 avril 2008

Je suis frappé en descendant ou remontant les autoroutes A6 et A7 par la similarité des prix de carburant disons le litre de SP 95 à 1ct d’euro près de toutes les marques (Total, Shell, BP, Carrefour, Leclerc etc..) tout le long d’un trajet de 700 km. C’est comme si, ils avaient tous acheté au même fournisseur , vidé et réapprovisionné leur stock au même moment, car les fluctuations du prix du baril en $ et du $ par rapport à l’Euro sont permanentes à la hausse comme à la baisse.

Ma conviction, et les pouvoirs publics ne font rien pour controler ces abus, est que les opérateurs de station service s’appellent tous les matins pour s’assurer qu’il puissent ajuster les prix à leur avantage (non celui de l’automobiliste, car on répercute la hausse des cours immédiatement et retarde les baisses) et qu’il n’y ait pas d’écart « suspect » entre deux opérateurs.

Autre constation, peut-on m’expliquer pourquoi il y a toujours une différence de 10 à 20 ct d’Euro le litre de SP 95 (attention c’est 0,65 à 1,30 francs du litre!) entre une pompe d’autoroute et une pompe d’hyper/supermarché dans un centre commercial. Je veux bien qu’il y ait une concession à payer pour une aire de service sur l’autoroute mais rapporté au volume énorme de carburant vendu (24/24, 7/7), l’impact devrait être beaucoup plus faible. Donc encore on grève sensiblement le pouvoir d’achat d’un automobiliste qui voyage.

Solution, ne pas hésiter à sortir de l’autoroute (de préférence hors des zones à péage pour gagner du temps) pour refaire le plein. Sur mon trajet Paris Avignon, je fais le plein avant de partir bien entendu et choisis la région de Lyon pour réapprovisionner. Il y a un CC Carrefour avant le Tunnel de Fourvière (à 1 ou 2 km d’une bretelle de sortie Ecully ou Dardilly) et cela suffit pour terminer le voyage.

A la remontée, même manip dans la même zone après la traversée du tunnel de Fourvière, mais là c’est un Auchan qui est à proximité de la bretelle de sortie et on économise 10 à 15 ct d’euro à chaque fois. Quand vous faites ce genre de trajet plusieurs fois par an, l’économie n’est pas anodine (20 à 30 € A/R pour un trajet de 1000 km). Et si de nombreux automobilistes adoptaient cette méthode peu contraignante, nos stations service d’autoroute, se sentant boycottées, deviendraient peut-être un peu plus raisonnables.